Le curcuma : épice et médicament à la fois

Curcuma

Le curcuma : épice et médicament à la fois

Dans la catégorie des alicaments, on retrouve le curcuma : médicament et aliment en même temps. On le considère également comme une épice longévité, elle peut guérir et prévenir des maladies et des maux différents.

Le curcuma en tant qu’épice et aliment

Le curcuma est utilisé en tant qu’épice dans les cuisines du monde entier. Elle a une couleur proche du curry, le plus souvent entre jaune et orange. Une belle couleur pour apporter un parfum et un goût extraordinaire aux préparations. Il s’agit d’une épice à la fois douce et chaude, l’idéale pour relever les recettes avec con goût discret mais poivré, diront les plus grands chefs. En arabe, le curcuma est appelé kourkoum. On le confond souvent avec l’or rouge, mais les deux épices sont entièrement différentes. Cette épice est utilisée en poudre, elle vient apporter un goût meilleur à la mayonnaise, les recettes à base de pomme de terre ou de légumes, le riz, etc. Elle peut être utilisée dans les recettes à base de fruits de mer ou de viande rouge telle que la viande porc ou de zébu. Voici quelques recettes où le curcuma est le bienvenu : velouté de carottes, crevettes façon madras, poulet au miel, etc.

 

Le curcuma en tant que médicament

En tant que médicament, le curcuma fait des miracles. Il peut guérir plusieurs maux et différentes maladies, même celles classées parmi les plus graves. On utilise souvent les racines du curcuma dans ce cas là pour faire du thé ou à infuser. Mais la poudre, celle utilisée en cuisine, peut aussi servir. Il s’agit d’un médicament 100% naturel qui n’a aucun effet secondaire. Au contraire, ses vertus sont multiples :
• Stimule l’appétit et comble les carences alimentaires
• Guérit de nombreuses inflammations : arthrite, névralgies, rhumatismes, etc.
• Nettoie le système digestif : en guérissant les troubles et les douleurs au niveau des organes (estomac, foie, reins, etc.).
• Prévient de nombreux cancers : en interdisant la transformation des cellules normales en cellules cancéreuses (cancer du rein, cancer du côlon, cancer du sein, etc.).
Le curcuma est aussi une aubaine pour la peau (antiride) et les cheveux (antichute). Que de bonnes raisons pour en consommer !